MATTHIEU ET SAMY A VICHY

Publié le par lemorpion

Bonsoir les collinets comme dirait notre entraîneur et secrétaire préféré, quelques news de deux représentants du club, eux aussi atteint d'une maladie grave..............

 

 

 

Suite à une épidémie de grippe espagnole sur le challenge half de Barcelone, le Léman Triathlon club se voit désolé d'avoir contaminé d'autre membres ainsi qu'une autre ville "VICHY"

 

Ce fut en fin de saison dernière que deux sociétaires du club (pas très assidus aux séances club mais plutôt des séances dans leur coin...) se sont vus contaminés par cette épidémie que je qualifierai de "Challengéite aiguë family", puisque Samy et moi furent atteint de démangeaisons et coup de chaleur (coup de chaleur qui se verra confirmé le jour J...explication plus tard dans ce récit!!!). En effet, nous nous sommes engagés pour une toute première expérience sur "très longue" distance puisque ce fut le choix du Challenge de Vichy distance Ironman.

 

Les séances hivernales furent pour ma part axées sur de la course à pied en montagne, de la PPG en salle avec mon travail et quelques séances de natation à Cluses quand l'emploi du temps le permet...pour Samy ce fut la découverte du skating et des courses à pied un peu plus longues qu'à l'habitude....

 

A l'aube du printemps, ce fut l'heure des premiers symptômes, des fourmis dans les jambes se sont faits sentir et les séances longues en vélo se succèdent chacun de son côté, pour mieux se retrouver sur des cyclos telle que la rando lac d'Aix-les-bains ou la JPP neuf de coeur (d'ailleurs cette dernière est superbe, on vous la conseille...). Les séances de course à pied, pour ma part, se transforment en séance de trail, faut dire qu’à la Roche sur Foron j'ai un joli terrain de jeu ;-)

Puis une coupure, car les symptômes se font ressentir de plus en plus....et oui, si je n'ai pas été très présent cette année, c'est justement pour cette cause mystérieuse qui a atteint mes gymnastes puisqu'elles se sont toutes brillamment qualifiées aux deux championnats de France dans lesquelles nous étions engagés, et qui dit France dit redoublement des entraînements et tous ce qui va avec...Stress, des hauts et des bas, puis la fin de saison et le gala de fin d'année donc préparatifs et tutti quanti....Bref Mai et Juin en dents de scies au niveau de la préparation !!! Du côté de Samy, bah pas mieux puisque les préparatifs de l'été des différents séjours du centre de loisirs et le début de l'été lui prirent plus de temps que prévu.........

 

Mais voilà que de mon coté les derniers soubresauts de cette maladie mystérieuse apparaissent...et oui le temps des vacances me fait dire que l'appel de la mer et de l'océan me feront du bien....donc direction ma Normandie natale et la Bretagne pour finir ma préparation...Longues séances en mer et sorties vélo touristique au programme (Mont Saint Michel, traversée de la Bretagne en largeur Dinan-Vannes.....et surtout que l'on me dise plus que la Bretagne est un pays plat !!! )...

 

Et puis ce fut le temps du départ vers le lieu de la vaccination...Vichy...Arrivée en famille à quelques km du lieu de l'épreuve dans une petite maison bien au calme dans la campagne, parfait pour se mettre au vert !!!

Le jeudi en fin d'aprèm', nous allons récupérer nos dossards et prendre nos marques mais surtout prendre conscience de l'organisation énorme qui nous attend...Le vendredi, petite reconnaissance du parcours vélo en souplesse avant le briefing deuxième prise de conscience, les athlètes sont pratiquement tous arrivés et les installations toutes en place...La pression monte, puisque confirmation de la direction de course, il va faire chaud très chaud et la combinaison "interdite" : l’ eau est à 25°c à 8h le matin !!! ... Samedi matin, pour prendre encore plus nos marques, petite baignade matinale en tri fonction dans une eau bien agréable, bah oui, prise de la température à 7h par l'organisation : eau à 26°c....Là dessus, pour décompresser, petite sieste avant de partir vers 16h pour déposer les sacs bleu et rouge (pour ceux qui ne connaissent pas bleu pour la transition C-a-p et rouge pour la transition vélo!) ainsi que le vélo. Troisième prise de conscience, le thermomètre indique 44°c, une longue file d'attente au parc à vélos pour tout déposer et une petite lettre nous est donnée indiquant "de respecter la décision des arbitres et du staff médical si ils nous arrêtent pendant la c-a-p au vu de symptôme indiquant un coup de chaleur des athlètes"...

Et puis ce fut le jour J, réveil à 4h pour un départ à 5h du gîte...le départ de la course est prévue à 7h...Les regards sont brefs et l'heure est à la concentration...ça y'est on y est, la pression monte tranquillement dans la voiture !!! En arrivant sur le parking, une rumeur gronde parmi les triathlètes que l'on croise, "transformation du full distance en half". Le peu que l'on entend du speaker est en anglais et j'arrive à comprendre que ce n'est pas qu'une rumeur... Confirmation à l'entrée du parc (voir le document en pièce jointe avant de continuer la lecture de ce récit!!!)....La distance ironman est transformée en half ironman aux vus des conditions caniculaires.... Toute la stratégie de course est à revoir mais passée la déception de faire un half à la place d'un full distance apparaît plus raisonnable pour tout le monde même pour les pros !

 

 

 

Voici maintenant la course, départ finalement à 7h30. Pour ma part je me fais coincer en natation comme un bleu, pas de possibilité de passer à plusieurs reprises des groupes de nageurs, je me fais fermer la porte à chaque fois, ça bataille sec... Du coup un peu déçu, je sors en 40'03"...Je me retrouve dans la tente de transition quand je m'aperçois que Samy est sorti avant en 38'40" mais part en même temps que moi à vélo car il a fait un petit arrêt au stand toilette en sortant de la natation....Je pars fort en vélo car j'avais décidé de faire une bonne moyenne (entre 30 et 35) Samy me suit à 100-200m juste avant le 1er ravito, je manque de perdre mon dossard, je le remets tant bien que mal mais rien de grave, puisque Samy au km 25 manque de perdre sa selle, il s'arrêtera 10minutes pour pas grand chose car le chariot est cassé et tient par miracle grâce au porte bidon chargé (il fera le reste du parcours comme ça!!!)....Pour moi je roule, je roule, je roule mais encore une fois petite frustration, des concurrents que j'ai laissé loin derrière me double en peloton...et bien sûr pas un arbrite dans les parages...grrrrrrrrrrrrrr !!! Bref je garde ma moyenne...en ne sachant pas ce qu'il se passe pour Samy....le départ en c-a-p se passe bien jusqu'au 3ème km où je suis pris d'une envie folle d'aller visiter un buisson de plus près et donc c'est à mon tour d'aller me délester d'un poids...lol (arrêt au stand environ 5 minutes! ) sauf que l'erreur se fera payer en me relevant puisque je garderai deux barres aux cuisses suite à mon squat complet dans le buisson...Bref, en plus de la chaleur qui commence à se faire ressentir de plus en plus, j'avais beau être matinale...j'ai mal !!! Au 6ème km j'aperçois enfin Samy qui se trouve derrière sur la descente du pont que je viens de passer il y a 2 ou 3 minutes...mais ce sera la dernière fois que je le verrai....les ravitos s'enchaînent et me donne de bons objectifs....La chaleur se fait de plus en plus pesante, à la fin du 1er tour on annonce 41°c et il est 11h30 !!! Dans le 2ème tour, à chaque ravito ( c'est à dire tous les 2,5 km! ) je marche, me réhydrate et prends limite une douche pour me rafraîchir, tous les concurrents font la même chose, le temps d'arriver au ravito suivant je suis sec...au 14ème km, je regarde la montre et me dis que en 6h20 ce sera une belle course....au dernier ravito je me retrouve avec un collègue des hydrocyclopèdes d'Annecy...On discute le temps de se rafraîchir qu'on sera mieux dans nos montagnes à la fraîche en rentrant lol....Enfin l'arrivée, je récupère ma fille de 4 ans pour la finish line ( elle s'est entraînée toute l'année pour ça !!! )...Je lève les yeux et n'y crois pas en voyant le chrono qui annonce 6h13....Ma première question est de savoir ce qu'il s'est passé pour Samy et où il en est, ma femme m'explique sa mésaventure avec sa selle et qu'il s'est arrêté pour s'étirer un peu au début du 2ème tour avec sa copine et sa fille pour lui expliquer cette mésaventure...Je le vois arriver et passer la ligne avec sa fille aussi, comme prévu !!!

 

 

Au final, nous sommes tous les deux « finisher » :

 

Samy en 6h34'15" et moi en 6h13'44"....le vainqueur du challenge est Stephen Bayliss en 3h59'58" un autre monde.......Ce fut vraiment une très belle course, une superbe organisation, une ambiance géniale et surtout une première expérience concluante pour Samy et moi.............

 

Le soir, en repensant à ma course, je me dis qu’ après presque 5 ans d'interruption, suite à de multiples blessures et surtout une 1ère luxation du genou en 2006 , une reprise qui débuta par une deuxième luxation du genou (en novembre 2010) avant de commencer à m'entraîner en janvier au sein du Léman triathlon...et pour une 1ère expérience sur half ironman, je me suis dis ça y'est je reviens et je ne lâcherai rien...Ma devise de l'année, je la garderai mais ne la dévoilerai que si on me demande gentiment et autour d'une bonne bière de récup’ bien sûre.....

 

Voilà je pense que l'épidémie de grippe du Léman triathlon est éradiquée.... jusqu'à la prochaine fois!!!

 

En espérant vous revoir très vite, à très bientôt les collinets..............et surtout "Carpe-Diem"

 

Matthieu Piednoël.VICHY.jpg

Publié dans général

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article